Rédigé le

Fruggr lance son app écoconçue au design vintage, pour mesurer son empreinte mobile

C'est cette semaine que Fruggr lance son app grand public pour mesurer l’empreinte carbone et sociale de son mobile, avec l'aide notamment de la Région Bretagne! Une première version destinée à avoir un outil de mesure personnel de son impact dans une optique de numérique responsable, à un moment où le changement climatique et la pollution sont sur toutes les lèvres et où les outils de mesure ne sont pas à la portée de tout un chacun. Derrière un style rétro assumé se cache un message : Frugalité (ou sobriété) peuvent rimer avec plaisir. Pour creuser un peu le concept, nous avons interrogé Franck Valadier, Chief Experience Officer et Ronan Robe, cofondateur et directeur des opérations chez Digital4Better, afin qu'ils nous expliquent un peu comment ils ont créé l'app Fruggr grand public.

Question : Pouvez-vous nous parler du design et de l’écoconception derrière l’application Fruggr grand public ?

F. Valadier : On pourrait qualifier l'application Fruggr, d'app rétro-active ! Sans mesure, pas d’améliorations. Certains que nous avons besoins de matérialiser un impact pour en saisir la portée, nous avons aussi très vite été persuadés que sans empathie il n’y aurait pas non plus d’adhésion. Nous avons donc conçu Fruggr app comme une application au look retro, qui n’est pas encore parfaite, mais qui porte déjà toutes nos convictions. Animés par la volonté de produire un design à impact, nous avons très vite choisi un design ludique, vintage, une interface qui se veut donc, au-delà du clin d’œil aux premiers jeux vidéo, un liant intergénérationnel pour parler à toutes et à tous. Simple, coloré mais accessible, il reflète notre volonté d’appliquer une psychologie positive à l’expérience. Car l’éco-conception n’interdit en rien d’être positif et créatif. Le design à impact challenge la nécessité d’être à la mode, de toujours plus d’effets, de contenus, de fonctionnalités ou de technologie. Ici, le respect des données personnelles intervient dès la conception. La nécessité d’avoir des infos d’usage devient ainsi une interaction transparente à travers des tests déclaratifs, de bons usages à adopter, une liste de tips sans condescendance et pour la mise en pratique, des challenges entre amis (très prochainement disponibles).

Pourquoi le retro est-il un choix assumé ?

La nostalgie a toujours été un vecteur fort de mobilisation, c’est aussi une réaction face à une industrie souvent aseptisée et uniforme, par peur de choquer ou d’être clivant. La modernité apparaît souvent froide et lisse car justement empreinte d’une volonté de changement portée par un imaginaire d’un futur débarrassé des codes actuels ou passés.

Le futur, c’est aussi l’expression d’une peur à laquelle le vintage répond

Quelles perspectives face à ces crises économiques et politiques à répétition, cette insécurité ambiante qui accompagne les nouvelles générations et une catastrophe climatique annoncée ?
Avoir recours à des codes anciens c’est proposer quelque chose de rassurant, des valeurs refuge. Piocher dans ses racines, c’est nous ancrer dans le présent, faire un pont entre les générations sur une vision commune.

C’est un moyen de devenir unique, différent et recherché.

Rien de nouveau sous le soleil, la réinterprétation des codes du passé est une éternel pilier de la modernité. Débarrassé des tendances courantes adoptées par tous, un moyen de proposer une expérience unique, différenciante et empathique.

En quoi l’application Fruggr est-elle écoconçue ?

Se réapproprier la tendance du less is more

Depuis plusieurs années, le design numérique s’est inscrit dans une thématique de simplification, à la fois pour répondre aux enjeux de complexité du fonctionnel et de performance. Or, les codes du passé répondaient déjà à ces enjeux pour des questions de contraintes (techniques principalement). Proposer un design issu des premiers codes visuels numériques, bonifié par des critères d'inclusion tels que le RGAA, c’est de fait s’assurer d’une simplicité de conception répondant aux critères d’éco-conception actuels.

application fruggr lancement challengetonscore

Retour à l’essentiel

Pied de nez aux surenchères technologiques du moment (web3, metaverse, VR, NFT…) le « retour à l’essentiel » est plébiscité par les millenials : les jeux à l’affichage simple également (Roblox, minecraft, jeux indés…) alors que cette même cible a du mal à se sentir concernée par les impacts du numérique !

Question : Les critères qui permettent de déclarer que cette application est sobre ?

Ronan Robe : "Nous avons privilégié d'embarquer tout le contenu au sein de l'app plutôt que de faire tourner des serveurs pour délivrer du contenu dit "froid", pour avoir un triple impact :

  • Une app plus performante...pas de temps d'attente pour charger le contenu
  • Une empreinte environnementale réduite
  • Une charge de travail réduite

Nous avons également été vigilant pour que l'app soit compatible avec les terminaux les plus anciens.

Nous n’avons pas utilisé de référentiel en particulier. On a utilisé le bon sens et la règle des 3U pour ne concevoir et développer que ce qui sera utile, utilisé et utilisable. La technique est secondaire lorsqu'on fait du numérique responsable, ce n'est qu'une infime partie de l'impact.

Utiliser un référentiel a un intérêt pour se poser quelques questions, éviter d'oublier un ou deux sujets MAIS le plus important c'est l'expérience, trouver le bon équilibre entre respect des bonnes pratiques et desservir un objectif (ex ici : sensibiliser le plus grand nombre à un Numérique plus Responsable).

Question : Vous êtes-vous inspiré d'une application déjà existante ?

R.R. : Certaines apps se rapprochent de la nôtre dans leur volonté de sensibiliser et de faire prendre conscience des impacts (celle de Bouygues par ex), mais aucune inspiration particulière (en dehors du design 80's).

Conclusion : Sobriété ne rime pas avec austérité, mais peut être synonyme de plaisir

C’est ainsi qu’à travers l’app Fruggr nous sommes convaincu qu’entrer dans une ère de frugalité numérique peut se faire de manière douce et avec le sourire. Ne pas trop tout prendre au premier degré, c’est respecter l’autre dans son humanité, son statut, sa motivation et ses possibilités de pouvoir changer, sans pression sociale, car la transition numérique est aussi affaire d’inclusion!

Une application à découvrir à travers son site web, app.fruggr.io, noté 90/100 en termes d’impact, ou directement sur les stores.

#Challengetonempreinte, c’est le défi qui est lancé aujourd'hui sur les réseaux sociaux, afin de permettre à tous de s’élancer dans le marathon de la sobriété, un moyen ludique d’appréhender le numérique à impact positif. Venez mesurer votre score et partager votre impact avec la communauté Fruggr!